Ateliers e-parentalité

Le Hublot propose des ateliers e-parentalité afin d’aider les parents de collégiens à gérer les outils numériques éducatifs (Espace Numérique de Travail, Agora06, Pronote, etc.).

Ces ateliers (3H) sont gratuits pour les habitants des quartiers Nice-Est. Ils se déroulent à l’espace numérique du Hublot (implanté au 109), 89 route de Turin, à Nice.

Les prochains ateliers ont lieu : Lundi 19 et mardi 20 avril 2021 de 14h à 17h. D’autres dates auront lieu par la suite. Cet atelier est également disponible sur demande dans les locaux d’associations des quartiers Est de Nice (5 personnes maximum), dans le respect des consignes sanitaires.

Merci de bien vouloir apporter vos identifiants Agora06 et Pronote.

Inscription : par e-mail lola@lehublot.net ou téléphone au 06.52.26.18.50

Controverse #03 : le numérique, ami de l’environnement ?

Quand ?

Pour sa 3ème controverse virtuelle qui aura lieu vendredi 26 mars dans l’espace social VR : virtuel.lehublot.net, le Hublot nous propose de débattre cette fois-ci de l’environnement. Le numérique peut-il aider à réduire notre empreinte ? Peut-il favoriser la transition écologique ?

Invités

Nous invitons cette fois-ci, Amélie Payen de l’association Shilakong (position pour) et Mario Mulé du bureau d’études Apis Mellifera (position contre) à notre émission débat à 19H00. Les jeunes web reporters de Ligne16 vous diffuseront aussi le court extrait des avis recueillis des habitants sur la question.

  • A 21H00 aura lieu une performance des étudiants du pôle arts, section théâtre, accompagnés par le Théâtre de la Massue.

Continuer à lire

Restitution de la controverse #02 : le numérique peut-il protéger notre vie privée ?

L’équipe du Hublot poursuit ses événements en ligne dans l’espace social VR (virtuel.lehublot.net) et pour cette 2ème controverse numérique et virtuelle, deux invités se sont confrontés : d’une part, Henri Busquet de la Ligue des Droits de l’Homme qui alerte sur la surveillance des populations via le numérique et d’autre part, Arnaud Baechler, enseignant à l’usage des réseaux sociaux, qui parle davantage de traçage numérique pour vendre et cibler les acheteurs potentiels, donc utilisé à des fins commerciales.

Voici le montage du déroulé de la soirée :

Il n’en reste pas moins que les habitants du quartier du 109 (dont les avis ont été recueillis par les web reporters de Ligne16), sont sensibilisés au problème. Les web reporters leur ont aussi demandé : « Est-ce qu’il faut alors supprimer le numérique ? ». Tous répondent : « On ne peut pas retourner en arrière ! ».

A nous donc, d’être plus responsables et de ne pas mettre notre vie privée sur la toile. Continuer à lire